accueilcvliens
contact

jean.baptiste.nee@gmail.com

en/fr

Arbor

  • Jean-Baptiste Née, Arbor, expositionA. Hollan ; Dans l'arbre
  • Jean-Baptiste Née, Arbor, expositionA. Hollan ; Un Arbre, trois regards (crédit : J.L. Meyssonnier)
  • Jean-Baptiste Née, Arbor, expositionA. Hollan ; Un Arbre, trois regards (crédit : J.L. Meyssonnier)
  • Jean-Baptiste Née, Arbor, expositionA. Hollan ; Un Arbre, trois regards
  • Jean-Baptiste Née, Arbor, expositionA. Hollan ; Un Arbre, trois regards
  • Jean-Baptiste Née, Arbor, expositionA. Hollan ; Un Arbre, trois regards
  • Jean-Baptiste Née, Arbor, expositionJ.L. Meyssonnier ; Fayards du rocher d'Abraham
  • Jean-Baptiste Née, Arbor, expositionJ.L. Meyssonnier ; (crédit : J.L. Meyssonnier)
  • Jean-Baptiste Née, Arbor, expositionJ.L. Meyssonnier ; Magie noire, songe d'une nuit d'été
  • Jean-Baptiste Née, Arbor, expositionfrise alternant dessins et photos
  • Jean-Baptiste Née, Arbor, expositionentrée
+ plus d'informations moins d'informations

Le travail de scénographie pour Arbor a consisté à faire le lien entre les deux univers exposés et le lieu, à trouver une circulation et une organisation logiques et fluides dans les différents espaces offerts par l'abbaye. La signalétique de l'exposition a permis de jouer ce rôle de guide dans le parcours, au moyen d'une grande affiche et de trois kakemonos qui ponctuent la visite. Les dispositifs scénographiques se devaient d'être minimaux au vu de la pureté architecturale du lieu.

Les 8 présentoirs dessinés pour accueillir les triptyques de fusains d'Alexandre Hollan ont été pensés avec lui pour permettre au sens - vertical - de ces oeuvres d'apparaître. Il s'agit d'un mouvement d'élévation depuis le sol vers la lumière, mouvement que l'on retrouve dans l'architecture cistercienne.