accueilcvliens
contact

jean.baptiste.nee@gmail.com

en/fr

Les Nains

  • Jean-Baptiste Née, Les Nains, théâtre l'Idéal
  • Jean-Baptiste Née, Les Nains, théâtre l'Idéal
  • Jean-Baptiste Née, Les Nains, théâtre l'Idéal
  • Jean-Baptiste Née, Les Nains, théâtre l'Idéal
  • Jean-Baptiste Née, Les Nains, théâtre l'Idéal
  • Jean-Baptiste Née, Les Nains, théâtre l'Idéal
  • Jean-Baptiste Née, Les Nains, théâtre l'Idéal
  • Jean-Baptiste Née, Les Nains, théâtre l'Idéal
  • Jean-Baptiste Née, Les Nains, théâtre l'Idéal
  • Jean-Baptiste Née, Les Nains, théâtre l'Idéal
  • Jean-Baptiste Née, Les Nains, théâtre l'Idéal
+ plus d'informations moins d'informations

La banlieue de Londres dans les années 50. Quatre jeunes gens se cherchent et finissent par se perdre. Combats intérieurs contre les nains qui habitent nos crânes.

Ici la scénographie cherche à donner au spectacle une ambiance étrange, un monde peu familier. Conçu comme un étau, le décor que nous proposons enserre les jeunes personnages entre un sol dégradé, sale — plaques de bitume rapiécées, traces d'eau, rouille — et un ciel plombé, menaçant, composé de guillotines suspendues. Sans doute est-ce un sentiment d'oppression de ce type qui faisait dire à Pinter : "La condition de bombardé ne m'a jamais quitté".