accueilcvliens
contact

jean.baptiste.nee@gmail.com

en/fr

Völklingen

+ plus d'informations moins d'informations

Völklingen est le nom d'une ville allemande où se situe une immense usine sidérurgique désaffectée. Elle a servi de base d'inspiration. Nous imaginons un monde asséché où demeure cette vieille usine rouillée, maintenant paradoxalement privée d'eau. Traces de ce qui n'est plus. Des déformations progressives — reflets filmés dans une nappe d'huile — "réaniment" la machine, comme pour une dernière danse aquatique. Transformation de l'état liquide vers le feu.

L'univers d'Andreï Tarkovski, son rapport aux matériaux abîmés et sublimés nous ont inspirés, et plus particulièrement le film Stalker, où l'on voyage à travers une "zone" composée de lieux désaffectés ayant comme une vie propre, un comportement particulier, des réactions. Cette atmosphère fantastique ainsi que le ton même du film — dont on ne sait pas avec certitude s'il est une anticipation ou non — ont été des guides dans le travail.